Équiper votre maison d’une source d’énergie renouvelable est obligatoire depuis le premier janvier 2013.
Vous avez peut-être fait le choix du photovoltaïque et vous espérez que votre future habitation produise elle-même l’énergie dont elle aura besoin.

Aujourd’hui, l’accès au photovoltaïque en autoconsommation est déjà possible malgré le bas prix de l’électricité. La Parité Réseau attendue en France pour les années 2015-2020 devrait à nouveau redistribuer les cartes en mettant les différentes énergies sur un pied d’égalité financier.
.
Revendre sa production

Actuellement, les particuliers producteurs d’énergie photovoltaïque vendent leur production à EDF à des prix au kW fixés à l’avance par le dispositif des tarifs d’achat. Cette revente est bien plus intéressante financièrement que ne le serait la consommation de cette même énergie pour leur propre usage.
.
A titre d’exemple, les tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque au quatrième trimestre 2013 varient entre 7,55 c€/kWh et 32,01 c€/kWh selon le type d’intégration (au bâti, simplifiée…), la puissance de l’installation et les bonifications.
.
Cette situation est amenée à changer dans les années à venir avec la Parité Réseau. Les coûts des installations photovoltaïques vont baisser. Parallèlement, ceux de l’électricité vont augmenter. En définitive, les dépenses liées aux différentes énergies vont entrer en concurrence : c’est ce qu’on appelle la Parité Réseau.
.
L’autoconsommation : rapprocher physiquement l’offre de la demande!
.
En Allemagne, 70% des installations photovoltaïques sont déjà en autoconsommation. Le prix de l’électricité, supérieur à celui pratiqué en France, a permis de rendre cette énergie plus rapidement rentable pour les particuliers. Encouragée d’abord par l’État par un système de primes, l’autoconsommation photovoltaïque n’est désormais plus un marché minoritaire de l’autre côté du Rhin.
.
En France, différentes pistes sont envisagées pour soutenir vos futures démarches, notamment par un système de primes au kWh. Les kWh produits par votre propre installation photovoltaïque et consommés sur place bénéficieraient d’un bonus et le surplus de production d’un tarif spécifique à la revente.
.
Par ailleurs, la question du stockage de votre future production est essentielle. Dans le résidentiel, une part importante des dépenses énergétiques est en effet réalisée hors période de production solaire et les solutions de stockage sont encore très coûteuses. Dans un premier temps, une gestion plus ou moins automatisée pourrait permettre d’adapter la consommation aux temps de production.
.
Sans solution de stockage, les objectifs d’autoconsommation sont limités et restent compris entre 20% et 40% des dépenses énergétiques totales d’une famille.
.
En définitive, de nombreux changement sont encore à attendre : aides financières, équipements innovants, adaptation du réseau électrique…
Renseignez-vous dès aujourd’hui auprès de nos partenaires, les conseils d’un spécialiste vous aideront à équiper au mieux votre maison pour l’avenir !

 

Photovoltaique