La RT 2012 (ou nouvelle réglementation thermique) incite les futurs propriétaires à limiter leur consommation énergétique, de la conception de la maison jusqu’au choix des équipements internes.

 

Si le coefficient Bbio a été pensé pour améliorer les performances de votre habitation en optimisant sa conception, le Cep (ou Coefficient d’Energie Primaire) vise à perfectionner les équipements de votre maison.

De la production d’eau chaude à la ventilation, le Cep vous incite à diminuer votre consommation d’énergie au quotidien.

.

 

Le Cep : le confort dans le respect de l’environnement

Le Cep (ou Coefficient d’Énergie Primaire) mesure la consommation d’énergie de votre maison sur cinq usages :

- Le chauffage
- La climatisation
- La production d’eau chaude
- L’éclairage
- Les usages auxiliaires (pompes ou ventilateurs)

 

Le Cepmax, ou la consommation maximale d’énergie primaire pour une maison, est fixée en moyenne à 50 kilowattheures par mètre carré et par an.

Ce taux est adapté à la taille, à la zone géographique et à l’altitude de votre maison : un pavillon construit dans le nord de la France pourra dépenser plus d’énergie qu’une habitation située dans le sud.

 

Pour répondre à la réglementation en vigueur, votre maison neuve devra donc consommer moins d’énergie primaire que le maximum autorisé.

Par conséquent, le Cep vous incite à vous équiper de sources de production de chauffage, de climatisation ou d’eau chaude peu gourmandes en énergie ou issues d’énergies renouvelables (pompe à chaleur, plancher chauffant, chaudière à condensation…).
.

solutionsconstruction (117)

 

Quoi de mieux qu’un expert pour vous guider dans l’optimisation des performances énergétiques de votre maison neuve ?

Les constructeurs présents dans nos villages exposition Domexpo sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous aider à peaufiner votre projet.

 

Quels avantages avec le Bbio ?

Le poste « énergie » dans le budget des familles s’accroit d’année en année, en raison de l’augmentation du prix du fioul, du gaz et de l’électricité.

Avec la RT 2012 et notamment le Bbio, vous êtes assuré de réaliser des économies sur le long terme : une fois l’investissement amorti, vos dépenses bioclimatiques seront inférieures à un pavillon qui n’a pas été conçu selon les préconisations «bâtiment basse consommation».

D’autre part, avec la RT2012 et le Bbio, les constructions neuves deviennent plus respectueuses de l’environnement et s’inscrivent parfaitement dans leur milieu naturel.

 

Construire une maison énergiquement « verte », c’est aussi penser aux générations futures en préservant les énergies fossiles, dont les stocks sont limités.

Construire sa maison neuve a donc plusieurs avantages : outre un logement économe en énergie, et donc une facture réduite à la fin du mois, vous aurez également la possibilité de faire construire une maison à votre image et à votre mesure.

 

 

 

.